Anna O. de Josef Breuer

Neuf extraits

Josef Breuer ramène tous les symptômes d’Anna O. à leurs motivations. Selon lui, chacun des symptômes disparaissait une fois que les causes déclenchantes avaient été racontée. La malade était décidée à ce que sa maladie soit liquidée. Le dernier jour, elle a fait le récit d’angoissantes hallucinations à partir de laquelle elle ne pouvait penser qu’en anglais. Selon lui, après ce récit elle s’exprimait en allemand débarrassée de ses troubles.

La conclusion de Josef Breuer a été contestée postérieurement.

Bertha Pappenheim, née à Vienne en Autriche le 27 février 1859 et morte à Neu-Isenburg le 28 mai 1936, est connue pour avoir suivi une cure psychanalytique auprès de Josef Breuer sous le pseudonyme d’« Anna O. ».

Sous le nom d’Anna O., l’histoire de Bertha Pappenheim constitue l’un des « mythes fondateurs de la psychanalyse ».

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code