Emmy von N. de Sigmund Freud

Troisième extrait du texte de Freud

Emmy von N. est le pseudonyme de la baronne Fanny Moser, née le 29 juillet 18481, une patiente dont Sigmund Freud décrit la cure dans les Études sur l’hystérie (1895), livre écrit avec Joseph Breuer.

C’était une femme séduisante, dans la quarantaine, épouse d’un riche industriel. De médecins en médecins (dont Auguste Forel) elle aboutit chez Freud qui regroupe ses troubles sous le terme d’hystérie (diagnostic qui a été par la suite souvent remis en cause). Elle présente des troubles spasmodiques de la parole allant jusqu’au bégaiement, agitation spasmodique des doigts, mouvements convulsifs de la face et ce fameux claquement de la langue.

La patiente est hypnotisable et le traitement en deux temps se fait en quinze mois (sept mois d’une année et de huit sur la suivante) ; il comprend aussi des massages. Après une mésentente au sujet d’une suggestion post-hypnotique que Freud lui avait faite, ce dernier renonce à l’hypnose qu’il trouve dès lors et généralement inappropriée.

Emmy von N. a ensuite été la première à bénéficier de la méthode cathartique. Avec elle, Freud introduit l’association libre, prélude du traitement psychanalytique. Il s’agit de la première tentative d’analyse des symptômes.

Ajoutez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.